Volturi King

Les Volturi mènent en roi. Ils ont décider d'appliquer les règles. Ils ont envoyer tout les vampires rebels sur une ile pour les faire participer à un petit.. jeux! Saurez-vous survivre?
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Edward Cullen

Aller en bas 
AuteurMessage
Edward Cullen

avatar

Messages : 78
Date d'inscription : 09/04/2009

MessageSujet: Edward Cullen   Jeu 9 Avr - 16:14


Prénom: Edward Anthony
Nom: Masen Cullen
Age:


  • En Apparence: 17 ans
    En réalité: 103 ans


Clan: Olympic
Créateur: Carlisle Cullen
Pouvoir (s'il y a lieux): lire dans les pensées

Histoire:


  • Je suis née en 1901 à Chicago. Je ne peux vous dire à quoi ressembler ma vie en tant qu'humain, je n'en garde que très peu de souvenirs. Seul des faits m'ont été rapportés par Carlisle, mon père adoptif si on puit dire. Nous étions atteint de la grippe espagnol, mon père, ma mère et moi. Mon père y succomba rapidement tandis que ma mère me veillait sans relâche. Mais alors qu'elle allait partir également, elle demanda à Carlisle de me sauver à n'importe quel prix, comme si elle avait compris sa véritable nature.

    Mon premier souvenir date de ce jour. Une douleur abominable, un feu qui te dévore de l'intérieur sans que tu ne puisses hurler ni bouger. Prisonnier de ton propre corps, tu ne peux être que spectateur à la souffrance... Trois jours... infinis durant lesquels l'envie de mourir était intense mais irréalisable. J'ai ouvert les yeux. Les couleurs étaient plus nettes, les odeurs, les envies étaient autres. Cependant, bien qu'une vie nouvelle débutait, je demeurais dans l'obscurité. Etre un vampire est difficile à accepter.

    Carlisle se fit, au départ, passer pour mon frère aîné. La première à nous rejoindre fut Esmée, sa femme, et ma mère. Puis, il y eut Rosalie, Emmett, Alice & Jasper. Nous étions désormais une véritable famille, dont trois couples formés. Cependant, un détour de ma vie fut dramatique. Je me suis laissé aller à tuer des êtres humains. Ma conscience ne m'ayant pas quitté, je ne tuais que des criminels... Mais je ne me suis jamais pardonné cette faiblesse. J'étais persuadé d'avoir perdu mon âme, ce qui faisait de moi un monstre et rien d'autre. Je ne vivais qu'au jour le jour, sans projet et sans véritable avenir jusqu'à ce jour. Nous étions revenu à Forks, et voici deux ans, nous avions intégrés le lycée de la ville. J'étais à présent en première.

    Lire les pensées ne m’étaient pas faciles parfois bien que très pratiques. Car je voyais bien trop de choses que j’aurais préféré ignoré. Par exemple, une jeune fille du nom de Jessica flasha sur moi un long moment et ses fantasmes m’étaient rapidement devenus insupportable. Très déstabilisent.

    Mais je n’étais pas destiné à rester à Forks et ce qui m’attendait était loin d’être une partie de plaisir…



Délit commis :


  • Je ne crois pas que nous ayons enfreint l’une de leur lois. Nous avons simplement décidé d’une vie différente loin des mœurs habituelles afin de ne pas nous éloigner du monde humain, cherchant plutôt à nous y intégrer bien que la sociabilité ne soit pas réellement l’une de nos qualité principale. Le humains ignorent notre existence… nous vivions dans la tranquillité. Mais le nombre des membres de ma famille ayant augmenté, notre clan dit Olympic en raison de la région dans laquelle notre résidence est établie, est trop nombreux à leur yeux. Concurrence sans doute qu’ils n’ont pas appréciés bien que nous n’ayons jamais eu l’intention de leur faire de l’ombre.
    De plus, Aro n’a jamais caché qu’Alice et moi l’intéressions, à cause de nos dons respectifs, et devant nos refus définitifs, voici sans doute une stratégie destinée à nous faire ployer.

    Les événements se sont précipités sans que nous n'en prenions vraiment conscience; Alice a vu ce qui se préparait, ce que les Volturis manigançaient contre nous. Nous aurions peut-être dû fuir mais ce n'est dans la nature d'aucun membre de ma famille. Je n’aurais jamais dû partir seul, à la pêche aux informations chez une vieille connaissance de mon père. Jamais.

    C’était un matin sombre, idéal pour une sortie. Carlisle me donna les dernières indications nécessaires et je sortis dans le jour brumeux et humide, sans que le froid ne m’atteigne cependant. Pénétrant dans l’habitable de ma Volvo, je mis en route la musique, le clair de lune de Debussy, ce qui me relaxait en toutes circonstances. Démarrant en trombe, le paysage fut avalé par la vitesse et je ne mis que très peu de temps pour rejoindre Phoenix. Évitant les quartiers résidentiels, ce sont vers ceux bien moins bien fréquentés que je me dirigeais, cherchant l’endroit sombre et reculé dont Carlisle m’avait parlé. Je finis par le dénicher, laissant la voiture à l’entrée de l’impasse aux murs tagués. C’est avec un mauvais pressentiments que je me suis avancé dans l’allée, tout en sentant une observation intense sans pour autant n’apercevoir personne.

    Un homme sortit de l’ombre, son âge se situant autour de la trentaine en apparence. Je me suis avancé vers lui sans hésiter, le visage impassible bien qu’aux aguets.

    -Je suis Edward Cullen, le fils de Carlisle Cullen. Je viens vous voir au sujet des Volturis.
    -Je suis au courant.
    -Je sais qu’ils préparent quelque chose mais nous ne savons pas exactement quoi. Pourriez vous m’en dire plus?
    -Non, pas moi.

    Levant un sourcil, tout devint clair. Me retournant vivement, je me vis encerclée par plusieurs vampires aux manteaux rouges. Les Volturis eux même. Me tournant vers ce que je croyais être l’ami de mon père, j’émis un sifflement admiratif.

    -Belle trahison.

    Je n’avais aucun chance, mais je ne pouvais me rendre sans tenter quelque chose. Me tournant vers eux, je les regardai le regard noir et peu amène.

    -Puis je en savoir un peu plus?

    L’un d’eux s’avança tandis qu’une voix gutturale envahissait les lieux.

    -C’est simple. Vous êtes considérés comme dangereux par la communauté, et ainsi nous procédons à ...comment les humains appellent-ils ce genre de procédures?Ah oui une arrestation. Quel terme ridicule mais pourtant si révélateur de la situation.

    Un sourire ironique se dessina sur mes lèvres tandis que secouai la tête.

    -Vous n’avez rien trouvé de mieux?

    L’un d’eux s’avança un peu trop tentant de me saisir par le bras. C’est sans ménagement que je le repoussa, un grognement sinistre accompagnant mon geste, mes lèvres retroussées sur mes dents.

    -Edward, il t’es conseillé de suivre sans discuter d’autant plus que nous avons déjà quelques membres de ton clan.

    Je me suis redressé stupéfait mais finit par choisir de ne pas y croire. Un second se précipita sur moi et je me précipita de même, l’envoyant avec violence contre le mur. C’est alors qu’une violente douleur se déversa dans mes veines et je tomba à genoux sur le sol poussiéreux, tout en entendant cette voix fluette, de très loin cependant.

    -Vous pouvez l’amenez maintenant.

    La douleur ne cessa pas, mais sans hurler, je ferma cependant les yeux, serrant les dents pour ne pas déverser ma fureur mêlé de douleur. Je n’eus aucune conscience du temps qui se déroula même si l’hélice d’un hélicoptère était assourdissant. La douleur cessa aussitôt que je fus poussé en dehors de l’habitacle. Retrouvant mes capacités aussi vite que je les avais perdues, je me rattrapai sur une branche avant de tomber su le sol. La végétation était dense et je n’avais absolument aucune idée du lieu où j’étais. Mais une chose m’importait. Avait-il dit vrai, ma famille avait-elle capturée également aussi facilement que je le fus moi-même?



Description Physique :


  • Edward est d’une beauté irréelle, digne du dieu Apollon. Fin et élancé, sa musculature est fine, il mesure environ 1m80. Son visage semble taillé dans le marbre, ses traits sont d’une perfection qui peut paraître irréelle aux yeux de simples humains. Sa peau a la blancheur du nacre, froide tel la glace et dur tel la pierre. Il reste d’ordinaire impassible, inexpressif, excepté quand il laisse tomber la barrière de ses sentiments. Ses cheveux sont coiffés de manière désordonnés, de couleur cuivre. Sa bouche est rouge sang…. Quand à ses yeux… Lors qu’il est en proie à la faim ou encore à la colère, ils sont noirs et profonds. Cependant, lorsqu’il est apaisé tout comme la brûlure de sa gorge, ses iris sont pailletés d’or, signe de son régime alimentaire. Hypnotisant, il a tendance à éblouir les humaines, la plupart du temps sans le vouloir.

    Il possède une grâce féline, réellement envoûtante, dû à sa nature vampirique. Il oscille entre l’animal et l’humain, semble dangereux, sombre et inaccessible. Mais il est également hypnotisant et étonnamment séduisant pour les filles humaines.

    Mais ce n’est pas tout car au soleil, il apparaît différent. Sa peau s’illumine, son épiderme incrustés de milliers de diamants.


Description Mentale :


  • Edward est un jeune homme dégageant une aura plus que mystérieuse, tandis que son visage est le plus souvent impassible, son regard perdu au loin,tandis qu’il se concentre sur ce que les autre pensent sans que ceux-ci ne soient forcément au courant. Lunatique, il suit ses impulsions sur le moment, mais parfois réfléchit bien trop et prends de mauvaises décisions.

    Pessimiste, il a pour lui-même un jugement assez dur, se considérant tout simplement comme un monstre. La vie pour lui a les couleurs de la monotonie. Il est solitaire et peu bavard, mais direct et franc lorsqu’il fait un effort de sociabilité. Courageux, il ne ressent plus la peur, du moins il ne la ressentait plus.

    Après avoir rencontré Bella, il sent sa stabilité acquise au cours de ses cents années d’expériences s’effilocher, tout es remis en question. Il se bat contre lui-même, cherchant à conserver ce côté humain qu’il s’est forgé et ce qu’à grand peine. Mais si au départ, il ne désirait que son sang, ses sentiments évoluèrent rapidement. Il se découvre un côté protecteur qu’il ne soupçonnait pas à son égard et perd facilement toute maîtrise de lui-même lorsqu’elle se retrouve en danger. Des sentiments qui s’intensifient lorsqu’il comprend qu’en réalité il est tombé amoureux d’elle.

    Têtu, il ne lâche pas facilement ses idées si ce n’est jamais bien que Bella soit un une forte tête également.

    Partagé entre ses sentiments et sa raison, son comportement suit les divergences entre ses deux côtés, renforçant cette impression d’instabilité. Mais il finit par abandonner, n'ayant plus la force nécessaire pour se tenir loin d'elle.


Aime / Déteste:


  • J’ai l’éternité devant moi et une centaine d’année déjà s’est écoulée depuis ma transformation. Depuis, j’ai appris de nombreuses langues mais je me suis surtout passionné d’art et de musique. Je compose et joue du piano au grés de mes inspirations, composant lorsqu’une nouvelle mélodie émerge dans ma mémoire. Debussy est mon auteur préféré, sa musique apaise mon esprit lorsque le trouble l’envahit ainsi que le désespoir.
    Évidemment, la chasse est une de mes activités favorites. Excitante, elle est également passionnante, et le temps ne devient plus qu’éphémère, la conscience de tout ce qui est s’évaporant alors que l’animal prend le dessus sur nos côtés humains. Je deviens félin, le puma étant apparemment d’après mes proches, l’animal me caractérisant le plus et également celui dont je préfère me nourrir.
    Je tiens à ma famille… Je les aime tous de manière différente et aussi intense même si les affinités varient selon mes frères et sœurs. Quand à mes parents… Et bien, je les admire sincèrement tant pour ce qu’ils sont que pour ce qu’ils nous donne.

    Ce que je déteste…. L’obscurité, cette sensation insupportable d’être plongé dans le noir sans réel espoir de revoir la lumière un jour. Cette sensation d’étouffer, sans pouvoir y remédier, cette impression d’être un monstre, cette certitude d’être un être que dont on préférerait ignorer l’existence. Je hais ce que je suis…
    De manière différente, les Volturis sont des personnages qui m’inspirent méfiance et bien plus maintenant. Une haine profonde. Ils se croient au dessus de tout, car simplement plus nombreux. Menteurs, et très manipulateurs, ils n’hésitent pas à se faire menaçant ou mielleux afin d’atteindre leur but.
    Les loups garous qui sont mes ennemis héréditaires mais aujourd’hui, ce sentiment ne représente pas grand-chose au vu des événements.


Relation (ennemis, amis....):


  • Ma famille: Carlisle m’a trouvé en 1918 et m’a transformé. Je le considère comme un père, et il m’a montré le chemin à suivre afin que je me sente un peu humain, que je ne me considère pas totalement comme un monstre. Calme et patient, c’est vers lui que je me tourne naturellement lorsque j’ai des ennuis.
    Esmée, ma mère, est une femme douce et aimante, qui sait apaiser d’un sourire lorsque le négatif vous pèse. Son amour pour mon père et réciproquement m’a inspirée cette ballade au piano qui est désormais sa favorite.
    Alice est celle dont je suis le plus proche, la seule qui me comprenne réellement parmi mes frères et sœurs. Souriante, elle est la plupart du temps d’humeur joyeuse et de par son don, empêche toutes surprises.
    Jasper est son amoureux, plus renfermé, il a un esprit pratique, assez stratégique. Son don est de renforcer les sentiments des autres, de les manipuler. Il peut apaiser une salle bondée, ou au contraire l’exacerber.
    Emmett est décrit comme un nounours. Enfin par ceux qui ont la chance de le connaître, car l’apparence est trompeuse. Véritable enfant, il a tendance à se moquer de tout, et à parier sur tous les duels qui peuvent avoir lieu.
    Rosalie est quand à elle celle avec qui je m’entends le moins. Vaniteuse, elle n’a que trop tendance à ramener tous les sujets à elle bien qu’il lui arrive de penser à la famille.

    Mes ennemis: Il y a peu, mes priorités et sentiments ont évolués.
    Mes premiers ennemis, les plus dangereux sont désormais les Volturis. Ils sont déterminés à régner en maître, et le fait d’avoir été capturé par leur élite et séparé des miens me laisse furieux. Manipulateurs, leur but ne m’est pas visible mais je suis déterminé à le découvrir.
    Les seconds étaient il y a bien longtemps les loups garous… Ils sont loin d’être une priorité désormais.


Avatar: Robert Pattinson
Code: Validé par Bella

VOUS :

Age: 18 ans
Localisation : France
Comment avez-vous connu le forum ? Par Bella
Présence en moyenne (sur 7 jours) : j’essais d’être présent chaque jours
Autre : L’histoire me laisse stupéfait. Elle est absolument superbement imaginé et j’ai vraiment hâte de me plonger dans cet univers.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bella Swan
Admin
avatar

Messages : 95
Date d'inscription : 06/04/2009

MessageSujet: Re: Edward Cullen   Ven 10 Avr - 19:31

Présentation Accepter!!! *-*

Je suis très contente que tu te sois inscrit!! Le forum n'est pas encore ouvert mais c'est pour très bien tôt. Peut-être demain si je termine mes petits détails.

Très belle présentation en passant!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://volturi-king.1fr1.net
 
Edward Cullen
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [TERMINÉ] I fall in love with you every single day. - EDWARD.
» le portable d'Edward Cullen
» Les Cullen [5/9]
» EVENT N°1 : MARIAGE D'EDWARD & BELLA
» Alice Cullen

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Volturi King :: Avant RPG :: Vampires Rénégats :: Présentations Validées-
Sauter vers: